La cage de chasteté est un accessoire très répandu dans le monde BDSM et particulièrement apprécié des femmes dominatrices… mais pourquoi ?

I. L’intérêt d la cage de chasteté

Bien évidemment, cet objet est destiné aux hommes, mais il existe aussi des cages de chasteté pour femme . Nous parlons évidemment ici de restriction par le jeu consenti et en aucun cas de pratiques religieuses, illégales et ou coutumières, de restriction du plaisir sans le consentement du sujet. Même si la cage peut être portée hors domicile ou en dehors des séances BDSM, il s’agit toujours du consentement réciproque stipulé à l’oral ou à l’écrit. La dominatrice peut utiliser cette cage pour imposer la fidélité lors d’une séparation temporaire (voyage d’affaires…) ou pour une punition journalière. Il n’est pour autant, pas conseillé d’imposer le port de la cage de chasteté de manière permanente.

! Une restriction prolongée peut entraîner  des problèmes d’érection, d’impuissance et augmente le risque de cancer de la prostate. Il est d’ailleurs conseillé d’éjaculer régulièrement.

Bien souvent les cages sont équipées de cadenas à clés et il est important que le soumis garde un double sur lui afin de pouvoir la retirer en cas d’intervention médicale urgente. Ces exemples sont alors à définir avec le partenaire.

II. Accessoire de punition

L’intérêt de cet accessoire est double : il peut autant servir de punition que de restriction. En effet, la cage empêche au sexe de bander, donc d’avoir du plaisir. Elle empêche aussi la pénétration et la masturbation. Le soumis n’a alors plus accès à son pénis.

La plupart du temps, les cages sont aérées et n’empêchent pas d’uriner “proprement”, à l’exception des cages intégrales et les tubulaires.

Cet accessoire devient une réelle torture lorsque le soumis est excité sexuellement. Le sexe n’a pas la place pour grossir et cela devient douloureux. La douleur fait alors “débander” le sexe et c’est un jeu auquel les dominatrices aiment jouer.

Dans les couples libertins SM, cet accessoire est aussi synonyme de punition car il empêche tous les rapports sexuels.

III.  Accessoire de récompense

A l’inverse, cet accessoire peut être perçu comme une récompense pour plusieurs raisons. Il peut tout d’abord être perçu comme une exclusivité du soumis envers sa Maîtresse. La dominante se réserve son soumis, ce qui peut être reconnu comme une récompense.

De plus, suite à une restriction prolongée, la libération est perçue comme une récompense car c’est la dominante qui libère. Le retrait de la cage peut faire suite à une bonne exécution des ordres et des règles.

Où puis-je me procurer une cage de chasteté ? On en trouve dans cette boutique !

 

colliers bdsm

roulette de wartenberg bdsm

A propos de l'Auteur

Apprenez-en plus sur le BDSM avec Maîtresse Dolores !

Voir les Articles