Collier BDSM : les différents modèles et usages

Le collier, objet incontournable du BDSM, a plusieurs significations et utilités. Il est sujet à de très nombreuses variantes, mais dans quel cas est-il utilisé et quel est son intérêt pour chacun des pratiquants ?

I. Les différents types de colliers BDSM

Il existe 3 types qui s’utilisent selon un cadre bien précis :

A. Le collier de dressage ou de posture

Le premier est le collier de dressage. Il est restrictif, contraignant et, avant tout, fonctionnel. Il est équipé d’un ou plusieurs anneaux dans le but d’y attacher chaînes et autres accessoires pour le jeu ou le dressage. Cet accessoire peut être agrémenté de clous pour garder le menton haut et la tête droite. Il peut aussi être large, comme un corset de cou pour contraindre tous mouvements de la tête. Il est souvent fait de cuir et/ou de métal et n’est pas spécialement agréable à porter longtemps. Il est souvent choisi par le dominant.

B. Collier d’appartenance

Le second est démonstratif, il souligne l’appartenance à un/une Maîtresse. Il est porté tous les jours, selon les règles instaurées. Ce collier d’appartenance est un rappel de la hiérarchie imposée. Il sert alors d’accessoires souvent choisi mutuellement et porté dans le cadre intime. Il est léger et agréable à porter pour le/la soumise.

C. Le collier d’appartenance en public

Le troisième type de collier est à but esthétique et de discrétion. Il a pour but d’être porté en public. Il ne souligne pas l’appartenance au monde BDSM clairement, seuls les pratiquants pourraient en reconnaître le sens. Il s’agit souvent d’un simple ras-de-cou (aussi appelé “chocker”) et au goût de le/la soumis/e. Ce dernier signe d’appartenance n’est pas forcément un collier, et, selon les désirs du couple, il peut être un bijoux, un tatouage ou un vêtement. Les partenaires peuvent tout aussi bien décider de porter un collier d’appartenance ou de dressage même en public, ou rien du tout. C’est le consentement mutuel qui prévaut.

 

II. La signification pour le/la Maître/sse

Le collier est à la fois un accessoire de discipline, de dressage mais aussi un signe d’appartenance. Le/La Maître/sse est totalement libre d’y apposer ses initiales ou sa marque pour insister sur la possession de l’autre.

Le/La Maître/sse voit en sa/son soumis/e portant cet accessoire comme un signe d’acceptation de sa soumission et signale qu’il est prêt à recevoir sa domination. Ce qui est, la plupart du temps, source de satisfaction-plaisir pour lui/elle. Le collier rappelle indéniablement qui dirige et qui exécute. Il est un point d’accroche et de saisie pour exercer une domination physique (traîner, attacher, conduire…) mais le collier est avant tout une domination psychologique.

III. La signification pour le/la soumise

Le collier a différentes significations selon le degré de soumission. Un/e soumis/e, un/e esclav/e et l’animal n’auront pas le même rapport avec le collier.

Pour la soumise, par exemple, le collier est un accessoire de jeu, mais aussi un signe d’appartenance à son Maître et acceptation de sa soumission. La soumise le verra aussi comme une récompense de considération de la part de son Maître

Pour l’esclave, le collier est aussi une récompense mais est aussi à l’image de son degrés de maturité dans son apprentissage. Plusieurs colliers rythmeront la formation d’un/e esclave vers sa maturité que le Maître aura défini. Pour l’esclave aussi il est un accessoire de dressage et de soumission. Dans ce type de relation, le collier est indispensable car la domination est permanente.

Pour l’animal, le collier est permanent, ou du moins pour les jeux d’animalisation et souligne volontairement la soumission de l’animal à son Maître. La notion de récompense est moins présente car la soumission est déjà acquise. Il est alors simplement un accessoire, comme la laisse, mais n’a pas d’autre intérêt que l’aspect technique.

En savoir plus sur les différents profils dans le BDSM

Les plus beaux colliers sont sur Etsy : aller voir les collier Etsy

Nous vous proposons des colliers pour commencer votre expérience dans le BDSM : voir la sélection de Maîtresse Dolores

  penetration uretre  cage de chasteté

Leave a Comment