“Mais quel est cet instrument de torture ? ” me diriez-vous ! Oui vous n’avez pas entièrement tort ! Il est à la fois torture et plaisir et sa réputation n’est plus à faire dans le BDSM … Vous allez découvrir le plaisir que procure la Roulette de Wartenberg !

I. Son intérêt

Cette petite roulette, à l’allure d’une roulette pour découper les pizzas, n’a d’autre fonction que d’éveiller la sensibilité du/de la soumise. Il fut d’abord mis au point pour le monde médical par le docteur Wartenberg. Ce neurologue allemand porte ses recherches sur la perte de sensibilité (nerfs sensitifs) et créait cet instrument pour jauger  la sensibilité de ses patients. Les picots sont assez aiguisés et toute personne normale tressauterait au contact de ces derniers.

Le monde BDSM s’accapare de cet instrument. Mais pourquoi ? Les picots en métal de cette roulette sont extrêmement aiguisés et représente un instrument de stimulation sensorielle. Elle peut aussi devenir dangereuse. Cet instrument est donc “border-line” car il provoque autant de stimulations sensorielles agréables que désagréables. Tout dépend de l’appui qu’exerce le/la dominant/rice sur son/sa soumise. En 1 seconde elle peut devenir un instrument de punition. Sans parler du passage des picots sur les peaux plus fines. Le/la soumis/e ne sait pas s’il en veut encore ou s’il doit supplier pour arrêter.. . Le jeu promet d’être stimulant !

II. Les précautions à prendre

Comme tout instrument de torture, il doit être manié avec précaution. L’utilisateur doit être averti de sa dangerosité avant toute séance BDSM.

Cette roulette est constituée de picots, ainsi, juste posée sur la peau, elle est inoffensive. En revanche, il est parfaitement interdit d’appuyer sur le manche car les picots perceraient sans mal la peau. Le jeu vire alors au cauchemar. Sans compter les complications : infections, perte de confiance en son partenaire, cicatrices…

Les picots ne sont, certes, pas bien grands, mais sur des peaux fines et sensibles les dégâts peuvent être indélébiles. Le dominant ou la dominatrice doit toujours avoir conscience qu’il s’agit d’un instrument de stimulation sensorielle et non de la torture réelle.

J’ai envie d’essayer, où puis-je me procurer une roulette de Wartenberg ? Nous avons une liste à vous proposer

 

cage de chasteté

le respect dans le sm

A propos de l'Auteur

Apprenez-en plus sur le BDSM avec Maîtresse Dolores !

Voir les Articles