Prostate : le plaisir masculin insoupçonné !

Le plaisir anal certes, mais la prostate c’est encore mieux ! Messieurs, que vous soyez dominant ou soumis, vous n’êtes pas sans ignorer cet organe … cet article est pour vous !

I. Quel est cet organe ?

Il s’agit d’un organe, de la taille d’une prune, situé sous la vessie et qui entoure l’urètre (canal). La prostate a pour mission de produire du liquide (prostatique) qui entre dans la composition du sperme. Ce liquide permet aux spermatozoïdes de pénétrer le col utérin grâce aux enzymes, sa texture et son volume.

Son existence dans l’appareil reproducteur masculin  en est la raison de l’option “plaisir“.

II. La préparation avant le massage de la prostate

La préparation est d’abord psychologique, le “stimulé” doit être d’accord et prêt à recevoir cet intrusion. Il faut en parler avec son/sa Dominant/e. Si il/elle est expérimenté/e, il/elle va vous rassurer, sinon lisez cet article à deux. Concernant la douche anale, c’est à vous de décider. Elle est recommandée pour un acte serein. Le “stimulateur” doit s’assurer d’avoir les ongles coupés, propres, ne pas présenter de coupures et tout bijou doit être retiré. L’idéal est le port de préservatif pour doigt ou gants en latex. La lubrification est obligatoire et c’est le moment le plus adéquat pour les caresses de l’anus. Ces dernières sont essentielles au bon déroulement du massage.

III. Comment masser la prostate d’un homme ?

massage prostate BDSM

massage prostate BDSM

Introduisez délicatement le doigt dans l’anus de votre soumis jusqu’à environ 5 à 7 cm de profondeur. Ecoutez attentivement votre soumis et n’oubliez pas ce qu’il peut ressentir. Pliez et dépliez le doigt, faites des mouvement de gauche à droite avec le bout du doigt, tout en délicatesse.  Il ne faudra pas longtemps pour que le plaisir de votre partenaire se fasse entendre. Soyez patient/e si c’est nouveau pour lui, toutes ces sensations lui sont encore inconnues, son cerveau doit gérer les sensations avant de se prononcer. Votre soumis va débander car le plaisir est interne, mais le plaisir est encore plus intense. Le cerveau se concentre sur la stimulation interne et non plus sur le pénis, c’est pourquoi votre soumis débandera. Il ressentira une envie d’uriner mais elle n’est pas réelle, il s’agit du résultat de la stimulation de la prostate sans pour autant avoir besoin d’aller aux toilettes.

Il n’y a pas d’orgasme ni d’éjaculation, il s’agit d’une stimulation interne intense.

Si vous êtes à l’écoute de votre soumis, il vous en redemandera, c’est certain ! Rassurez-le et donner lui du plaisir !

IV. Et les sextoys ?

Si le massage ne peut pas se faire à deux, alors oui le sextoy peut devenir un bon outil. Il n’est pas recommandé pour une première fois, surtout les sextoys vibrants, même s’il est difficile de faire cela seul. Cependant, certains sont extrêmement bien étudiés pour atteindre le plaisir sans douleur et sans risque.

On vous propose une sélection de stimulateurs prostatiques si vous êtes curieux d’essayer !

Nous vous rappelons tout de même que les parois de l’intestin sont très vascularisées et ont plus de chance de transmettre une IST (MST), il faut donc vous protéger pour un acte en toute pérennité.

Des éjaculations régulières permettent de préserver la bonne santé de la prostate malgré tous les dangers que l’on entend autour de cet organe (cancer…)

Un soumis à la prostate régulièrement stimulée est un soumis heureux !

 

penetration uretre

4 pratiques bdsm

Leave a Comment