Qu’est-que le PetPlay ?

Le PetPlay est une pratique qui fait parler d’aller d’elle de plus en plus. Cet article est un essai de définition et les pratiques les plus courantes.

1. Qu’est-ce que le PetPlay ?

Le PetPlay est une pratique sexuelle basée sur le jeu de rôle et qui se classe parmi les pratiques BDSM. Le principe est d’adopter, pour un temps donné, les caractéristiques d’un animal préalablement choisi. Cette pratique existe au travers de l’utilisation d’accessoires comme des oreilles ou des plugs anaux. Selon les choix des partenaires, le PetPlay peut être pratiqué un temps donné ou à chaque instant de la vie privée, voire même publique. Le PetPlay est apprécié dans le monde BDSM car c’est une pratique fort centrée sur l’appartenance au Maître comme la dépendance d’un animal à son possesseur. Cette pratique relève aussi de l’attrait pour l’humiliation ou un retours aux origines bestiales de notre espèce, qui constituent un aspect apprécié du BDSM.

2. Les animaux les plus souvent choisis

Dans le BDSM, certains profils animaliers sont plus souvent choisis que d’autres, comme : le chien, le chat, le cheval et le renard. Mais il existe des profils comme le lapin, l’ours, le lion ou encore la licorne. Quel que soit l’animal choisit, l’enjeu est de faire oublier tout attrait humain au partenaire afin d’entrer dans un réel échange Maître-animal. Le PetPlay est d’abord une pratique du comportement mais elle peut s’étendre à un mode de vie entier : manger dans une gamelle, porter un collier, être punis ou récompensé, ect…

Ainsi le PetPlay comporte plusieures variantes. En voici les principales :

  • Le DoggyPlay (chien)
  • Le PonyPlay (cheval)
  • Le KittyPlay (chat)

3. L’enjeu du Maître

S’instaure alors une relation Maître-Animal. L’enjeu pour le Maître est de dresser son animal selon les désirs. Il doit savoir récompenser mais aussi punir. C’est le Maître qui doit choisir les équipements pour son animal : le collier, la mangeoire, etc… Comme il choisirait pour un vrai animal. Le Maître doit savoir choisir au mieux les accessoires pour son/sa partenaire mais aussi pour son propre plaisir. Il doit savoir faire comprendre par les objets et par les ordres ce qu’il veut de son animal. La chance est que son animal sera un chien, par exemple, avec un cerveau humain, il peut donc comprendre.

4. L’enjeu de l’animal

L’enjeu pour l’animal est d’exécuter les ordres le plus fidèlement possible aux réactions d’un vrai animal (obéissance, refus, compréhension…). L’animal est moins sujet aux fluctuations d’émotions que l’homme, cet aspects doit aussi se retranscrire dans le comportement (être en joie, réclamer à manger ou des caresses, consoler…), tout dépend de l’animal choisi.

Leave a Comment