Plutôt préconisés pour les débutants les mots d’arrêt, aussi appelés “safewords“, peuvent aussi s’avérer utiles dans les couples SM de longues dates.

1. Les mots d’arrêt doivent être choisis préalablement

Les safewords, mots d’arrêt, ou encore mots de sécurité, sont les mots utilisés par les pratiquants du SM. Ils servent à communiquer clairement lorsque leurs limites morales et/ou physiques sont atteintes. Il est fortement conseillé d’utiliser d’autre mot que “NON” ou “STOP”. Ces derniers peuvent encore être utilisés sans pour autant que le/la soumis/e souhaite vraiment arrêter les coups. Le mot choisis doit être connu des partenaires et doit être respecté.

Lors de certaines pratiques intenses la voix peut être coupée, les safewords peuvent alors être un geste, comme une tape sur le sol ou taper dans ses mains. Ce type de safewords peut être utile quand un accessoire restreint la bouche comme un bâillon. Dans le cas où la soumise est bâillonnée, ligotée, menottée,  à genoux, c’est à dire qu’il ne peut ni parler, ni taper sur le sol, le Dominant doit s’arrêter régulièrement. Il doit savoir jugé si le jeu continu ou non. Notons, qu’à ce niveau de restriction, les partenaires se connaissent et ont conscience des limites de l’autre.

2. Le respect des safewords est primordial

La responsabilité du jeu repose sur les épaules du Dominant ou de la Dominatrice. C’est à lui de connaître le safeword de son/sa soumis/e, qu’il ou elle soit sous contrat ponctuel ou non. Le non-respect des safewords entraîne une grande perte de confiance au sein du couple. Aux yeux du soumis, le dominant qui ne respecte pas ses limites devient un sadique. C’est alors que la colère s’installe en plus de la perte de confiance, et amène inévitablement à la rupture du contrat. Il ne faut jamais oublier que votre partenaire est un être humain, quel que soit le jeu ou le rôle, il est doté de sentiment, d’émotions, d’avis critique et d’égo.

 

contrat bdsm

interview dominant bdsm

A propos de l'Auteur

Apprenez-en plus sur le BDSM avec Maîtresse Dolores !

Voir les Articles